you're reading...
Philosophie, Sexualité, Sexualité et perversion

Actualisation : séminaire de Michel Senellart (ENS Lyon) 5/11/2014 – Foucault, sexualité et vérité : relire La volonté de savoir

Report de l’intervention : j’interviendrai le 5 novembre 2014 dans le séminaire de Michel Senellart Foucault, sexualité et vérité : relire La volonté de savoir (ENS Lyon, 14h-17h, salle F 001)

Programme du séminaire ici

Titre : La « perversion sexuelle » dans la pensée de Foucault entre 1974 et 1976 : instinct, identité, vérité (Lecture de La volonté de savoir II, 2 : « L’implantation perverse »).

Résumé de l’intervention : à partir d’un travail de comparaison entre d’une part, les deux cours au Collège de France Le pouvoir psychiatrique (1973-74) et Les anormaux, et d’autre part La volonté de savoir (1976), je montrerai
(1) comment deux pistes de recherche se dégagent chez Foucault dans ses travaux sur l’invention psychiatrique de la perversion sexuelle et « l’implantation perverse » (l’instinct dans son rapport à l’acte via l’impulsion d’un côté, l’identité dans son rapport à la vérité via la question de l’aveu et de le définition d’une identité psychologique de l’autre),
(2) Pourquoi dans le contexte particulier de ce texte qu’est La volonté de savoir, c’est la seconde question qui a été propulsée au centre de la réflexion,
(3) comment est pourquoi la question de l’homosexualité a été un opérateur majeur de cette « priorisation »,
(4) comment et pourquoi, après Foucault (notamment dans les études américaines), c’est le problème de l’identité dans sa relation à la vérité qui a été approfondi, plutôt que la question de l’instinct dans son rapport à l’acte,
(5) comment on peut en conséquence proposer une généalogie alternative de la « perversion sexuelle » dans nos sociétés, qui explore la seconde piste ouverte par Foucault.

Publicités

Discussion

Les commentaires sont fermés.

Licence CC-BY-SA

Si vous utilisez, citez !
%d blogueurs aiment cette page :